[Série : l'Entrepreneuriat au féminin] 1/5 - Une rapide histoire de l’entrepreneuriat féminin

13 juin 2020

Ça y est ! La grande décision a été prise : Vous êtes prête à vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Vous avez votre projet en tête, des buts précis, mais vous aimeriez en connaître plus sur l’entrepreneuriat féminin. Aux premiers abords, l’entrepreneuriat semblerait être principalement dominé par les hommes. Coûte que coûte, vous êtes déterminée à franchir le pas, dans un domaine peu à peu conquis par les femmes. Voici quelques points clés à connaître sur l’entrepreneuriat féminin, et ce que vous pouvez y apporter quel que soit votre parcours. 

A travers cette série d’articles, nous vous amenons à découvrir différentes parties de l’entrepreneuriat féminin telle que son évolution !  

L'entrepreneuriat et les femmes : un sujet daté

Avant toute chose, il est important d’avoir une idée claire de ce que l'entrepreneuriat féminin signifie. Ce concept est associé aux entreprises (lucratives ou non lucratives) bâties par des femmes

L’histoire de l’entrepreneuriat féminin est assez complexe. Au fil des époques, la liberté pour les femmes d’entreprendre était minime. Elle dépendait aussi des pays dans le monde. Par exemple, l’entrepreneuriat en France est beaucoup plus récent qu’aux Etats-Unis.

L’international avant le 20e siècle (post-moderne)

Durant le 17e siècle, les femmes de colons hollandais au Etats-Unis inspiraient d’autres femmes à débuter leur carrière de cheffes d’entreprises, grâce aux héritages qu’elles recevaient. 

A l’époque les propositions faites aux femmes sur le marché du travail étaient précaires. Les priorités instaurées par la société était centrées autour des enfants et du domicile familial. Travailler n’était donc pas une nécessité pour les femmes. 

Toutefois des femmes comme Rebecca Lukens, une entrepreneuse américaine en sidérurgie, allaient de l’avant et gravissaient dès lors les échelons de l’entrepreneuriat dans les secteurs primaires, en profitant des bienfaits de la Révolution Industrielle. 

Un 20e siècle avantageux (focus sur la France)

Ce n’est que durant les guerres mondiales, notamment la seconde, qu’un grand nombre de femmes ont réussi à s’imposer sur le marché du travail en remplaçant les hommes partis sur les champs de bataille, dans les usines. Deux écoles se sont développées:

  • D’un côté, les femmes voyant leur travail comme une obligation patriote en temps de guerre. 
  • De l’autre, les femmes voyant la guerre comme une opportunité pour développer leurs entreprises. 

Bien entendu, quel que soit le point de vue, ces femmes devaient jongler entre la famille et le travail. (ce que l’on appelera aujourd’hui la charge mentale)

Avant le 20e siècle les libertés données aux femmes françaises étaient assez minimes. Les choses simples de la vie “moderne” comme ouvrir un compte bancaire, étaient autrefois impossible sans l’accord du mari ou du père. 

Grâce à la guerre, les entreprises gérées et fondées par des femmes comme Gabrielle Chasnel (aussi appelée Coco Chanel) prirent de l'ampleur. Aujourd’hui la marque est une industrie internationale évaluée à plusieurs milliards d’euros. 

L’histoire mouvementée de l’entrepreneuriat féminin a son charme. Au delà des restrictions sociétales, des femmes déterminées et ambitieuses ont fait naître des boutiques, des industries, et même des empires dans le monde entier.

Lancez-vous ! 


A suivre : Le prochain article de la série porte sur les difficultés rencontrées par les femmes entrepreneures

Pour recevoir de nouveaux articles par mail, abonnez-vous à notre newsletter :

Autre chose ?

rocket linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram