LES OBJECTIFS D’UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION

28 juin 2021

Lorsque l’on créé une entreprise, l’objectif est bien-sûr de devenir rentable.

Ok, jusque-là, on vous apprend rien.

Vous savez aussi que lorsque l’on communique à notre cible, le but est d’augmenter les ventes, et par conséquent, le chiffre d’affaires. C’est un objectif quantitatif, monétaire.

Cependant, il y a également des objectifs qualitatifs, qui sont tout aussi importants lorsque l’on investit dans une campagne de communication.

Avez-vous déjà entendu parler du modèle AIDA ? (Pour une fois, c’est du français)

Cela signifie AttentionIntérêtDésir et Action. Et c’est tout ce que l’on veut attirer ou provoquer chez les consommateurs, pas vrai ?

Ce modèle est très souvent utilisé par les annonceurs ainsi que les agences de communication.

Alors, pour n’importe quel projet, il faut garder ces quatre mots en tête.

Il faut également se dire que peu importe la campagne, on cherche toujours à convaincre quelqu’un de faire quelque chose, ou d’adopter une certaine attitude

Néanmoins, il existe trois objectifs distincts. Avant de se lancer, il convient de réfléchir au but de la campagne de communication, et de hiérarchiser les objectifs, par ordre d’importance.

Pour commencer, il y a l’objectif cognitif. Il s’agit d’agir sur la notoriété de la marque. On cherche à agir sur les connaissances des agents économiques : on veut faire connaître l’entreprise ou le produit, ses caractéristiques et performances. On veut établir un premier contact, attirer l’attention. C’est le premier objectif auquel il faut penser lors de la création d’une marque ou d’un produit.

Le deuxième objectif est affectif. Cette fois, on veut agir sur les attitudes des agents économiques, les faire apprécier notre marque, notre service ou notre produit. Le but est de créer du lien, pour changer la perception des consommateurs et leur attitude vis-à-vis de nous.

Une fois que la marque est connue des consommateurs, il est important de communiquer sur les valeurs de l’entreprise, sur ses engagements, ses actions.

Après un scandale également, une communication avec un objectif affectif est indispensable si l’annonceur veut séduire à nouveau ses clients perdus.

L’objectif n’est plus d’acquérir de nouveaux consommateurs, mais de les fidéliser, pour qu’ils soient clients sur du long terme.

Enfin, le dernier objectif, et pas des moindres, est le conatif. Cette fois, on cherche à agir sur les comportements des consommateurs, ou veut qu’ils agissent (ou non s’il s’agit d’une campagne de prévention par exemple). Le but est tout simplement de les faire passer à l’action, par une campagne persuasive.

Évidemment, il est intéressant de cumuler ces trois objectifs, qui restent toujours importants pour une marque. En laisser un de côté serait perdre des potentiels clients. Simplement, il faut les hiérarchiser pour se concentrer sur celui qui convient le plus à notre entreprise et à sa situation. 

Il est possible d’adapter ces objectifs au social media marketing, propres au monde du digital. Nous pouvons avoir pour but d’augmenter le trafic d’un site web ou de réseaux, d’améliorer l’e-reputation, et d’augmenter le taux de conversion.

Maintenant, les objectifs de communication n’ont plus de secret pour vous !

Si vous vous êtes reconnus dans un de ces besoins, Piko Piko vous accompagne pour vos campagnes publicitaires, pour la création de votre site Internet, ou encore pour du Community Management !

Pour recevoir de nouveaux articles par mail, abonnez-vous à notre newsletter :

Made in France avec
Copyright PIKO PIKO 2021
heartclosecaret-downangle-double-downcircle-ocalendar-check-o